Qu'est-ce qu'un "bad trip"?

"Bad trip" signifie "mauvais voyage". Ce terme était surtout utilisé au sujet des substances hallucinogènes dont le LSD, parce qu’elles peuvent provoquer des hallucinations désagréables, voir menaçantes, ou des délires. Or le cannabis, surtout lorsqu’il est très concentré en THC ou que le contexte est défavorable (par exemple,  lorsque le consommateur est en état de mal-être psychique), peut contribuer à provoquer ce qu’on appelle une psychose toxique.

 

 

Le "bad trip" sous cannabis est donc état psychotique et anxieux induit par l'intoxication à la substance. En quelques mots, il s’agit d’un état passager de déconnexion avec la réalité accompagné des symptômes psychotiques typiques que sont le délire ou les hallucinations. En général, un état psychotique est très angoissant.

Parfois, cet état transitoire est purement anxiogène (entraine inquiétudes, anxiété) et ne comporte pas de symptôme psychotique. Cette anxiété peut, dans certains cas aller jusqu’à l’attaque de panique (montée d’angoisse rapide et intense accompagnée de symptômes tels que des tremblements ou une accélération du rythme cardiaque).

Que faire, en cas de « bad trip » ?

Lorsqu’une personne est dans cet état, le mieux est de l’entourer calmement et de la réconforter jusqu’à dissipation des effets. Si c’est insuffisant, que la personne ou son entourage sont particulièrement inquiets, que la personne est isolée ou que son comportement est perturbé, il faut faire appel à un médecin ou un service médical, éventuellement les urgences de l’hôpital. Dans le cas, relativement rare, où l’état de souffrance psychique se prolonge malgré l’arrêt de la consommation (après un ou plusieurs jours), il est fortement conseillé d’aller consulter votre médecin ou un service médical proche.

Pour en savoir plus

La psychose toxique

Selon le DSMIV (American Psychiatric Association, 1994), manuel de psychiatrie, on parle de trouble psychotique induit par une substance. En premier lieu, il doit y avoir présence au premier plan d’hallucinations ou d’idées délirantes. Ensuite, il doit être mis en évidence que les symptômes sont survenus pendant une intoxication ou un sevrage à une substance ou dans le mois qui a suivi. Ils doivent avoir disparu, un mois au plus tard après l’intoxication.

Notons que pour le cannabis, il n’existe pas de données au sujet de symptômes psychotiques pendant un sevrage.

L'attaque de panique

Selon le DSMIV, il s’agit d’une période bien délimitée de crainte ou de malaise intense, au cours de laquelle au minimum quatre des symptômes suivants sont survenus de façon brutale et ont atteint l’intensité la plus forte en moins de 10 minutes :

(1) palpitations, battements de cœur ou accélération du rythme cardiaque,
(2) transpiration,
(3) tremblements ou secousses musculaires,
(4) sensation de « souffle coupé » ou impression d’étouffement,
(5) sensation d’étranglement,
(6) douleur ou gêne thoracique,
(7) nausée ou gêne abdominale,
(8) sensation de vertige, d’instabilité, de tête vide ou impression d’évanouissement,
(9) déréalisation (impression que le monde est irréel) ou dépersonnalisation (être détaché de soi et se voir d’en-dessus par exemple),
(10) peur de perdre le contrôle de soi ou de devenir fou,
(11) peur de mourir,
(12) paresthésies (sensations d’engourdissement ou de picotements),
(13) frissons ou bouffées de chaleur.



Référence

  • AMERICAN PSYCHIATRIC ASSOCIATION. MINI DSM-IV-TR. Critères diagnostiques (Washington DC, 2000). Traduction française par J.-D. Guelfi et al., Masson, Paris, 2004.
  • icon Financement participatif
  • icon L'App Stop-cannabis-ch pour Iphone/Android (Gratuit)

 

La Tribu sur nos applis stop-tabac, stop-cannabis et stop-alcool, financement participatif

D'importants travaux de maintenance non-budgétés doivent être effectués rapidement pour le service 'La Tribu' sur nos applications iPhone et Android Stop-tabac, Stop-cannabis et Stop-alcool. 'La Tribu' est une plateforme de discussion où les consommateurs et ex-consommateurs de ces 3 substances s'entraident et s'encouragent mutuellement. 

Le système Parse, qui est le moteur de ce service, va être désactivé, et plusieurs jours de travail d'informaticiens spécialisés sont nécessaires pour reprogrammer ce service et transférer les données. Ces travaux devant être effectués rapidement, nous avons décidé de recourir au financement participatif. Vous êtes invités à participer, merci.

Lien : https://www.leetchi.com/c/la-tribu-applis-stop-tabac-alcool-cannabis  

bandeau bottom
 

Documentation

brochure_cannabis2

Brochures - Livres

 

www.stop-tabac.ch