logo

Aides et conseils pour les consommateurs et leur entourage

logo

Aides et conseils pour les consommateurs de cannabis et leur entourage

 A quoi je m'expose en fumant du cannabis?

Sur le long terme le cannabis présente de nombreux effets négatifs pour la santé psychique et sociale (THC). Lorsqu'il est fumé, ses risques pour la santé physique sont considérables notamment à cause de la combustion.

 

healthphoto 1559757175 unplash

Les pathologies liées à la combustion

Parce que le cannabis est rarement fumé seul, toutes les pathologies liées au tabagisme sont aussi vraies. La fumée de cannabis contient nettement plus de goudrons et substances cancérigènes que la fumée de tabac, et elle a été impliquée dans la génèse des mêmes maladies: cancers des voies respiratoires, maladies des bronches, emphysème, maladies vasculaires et cardio-vasculaires.

 Les risques et maladies liées au tabagisme (site stop-tabac.ch)

Il est bon d'arrêter de fumer globalement pour ne pas déplacer sa consommation de cannabis vers le tabac et inversément.

Maladies pulmonaires

Le cannabis entraine un affaiblissement des défenses immunitaires qui luttent contre les cellules tumorales (Baldwin et coll. 1997). Pour le reste, il est difficile de faire la part entre l'impact du cannabis et celui du tabac qui lui est ajouté lorsqu'il s'agit d'une consommation par inhalation. Cependant, on sait que l'ihnalation de cannabis entraine une irritation bronchique, pouvant aller jusqu'à la B.P.C.O. (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) (1).totop scroller green

 Maladies pulmonaires et BPCO


Cancer du testicule

La consommation de cannabis débutant à un âge plus précoce, sur une plus longue durée et à une fréquence plus élevée est associée au cancer non-séminomateux du testicule. Une étude parue dans le JAMA (2019) met en évidence un lien entre la consommation de marijuana et le cancer du testicule (testicular germ cell tumor (TGCT)), plus spécifiquement la tumeur germinale.(2) (3)

D'autres études prospectives contrôlant les facteurs confondants, ainsi que des recherches de sciences fondamentales permettant d’éclaircir les mécanismes biologiques potentiels sous-tendant cette association semblent nécessaires afin de déterminer si la consommation de cannabis est une cause de cancer du testicule.totop scroller green

Les atteintes cérébrales et les troubles psychiques

Cannabis, mémoire et Intelligence

Une étude parue en 2012(4) met en évidence qu'une consommation de cannabis effectuée tôt dans l’adolescence et de façon importante pourrait diminuer certaines facultés intellectuelles de manière permanente. Une altération de la mémoire à court terme, de la mémoire de travail et de l'attention jusqu'à plusieurs semaines après l'arrêt de la consommation a également été démontrée.

 Tout savoir sur l'impact du cannabis sur le QI


Dépression

La dépression est plus fréquente chez les gros consommateurs de cannabis. A l'inverse, il n'existe pas de preuve que la dépression ou l'anxiété amène quelqu'un à consommer du cannabis.
A l'adolescence, consommer du cannabis est associé à un risque plus élevé de souffrir de dépression plus tard.

 Cannabis et dépression : quels sont les risques?


Psychoses

Chez les personnes vulnérables, consommer du cannabis multiplie par 2 à 3 le risque de développer une psychose, par rapport à un non-fumeur.
La psychose est une maladie invalidante nécessitant des soins psychiatriques ou psychologiques.

 Cannabis et psychose tout ce qu'il faut savoir

totop scroller green

Autres troubles mentaux

Le consommateur de cannabis s'expose à des troubles aigus transitoires tels que des perturbations des pensées et de l'humeur, pouvant aller jusqu'à la psychose toxique ou encore des attaques de panique. Ces troubles disparaissent avec l’arrêt de la substance et par définition, au bout d’un mois au plus tard pour la psychose toxique.

Les effets sur la sexualité

Comme le tabac, l'alcool et d'autres substances psychotropes, le cannabis aurait un effet sur la sexualité. Pour quelles raisons ? D'où cela proviendrait-il ? Quels effets exactement ? Sont-il toujours négatifs ou aussi positifs ?

 Cannabis et sexualité : aide ou entrave ?


En conclusion

La consommation de cannabis présente différents risques dont, principalement:

  • les maladies du système respiratoire
  • à l'adolescence: une perturbation de la maturation du cerveau (risque élevé pour les personnes vulnérables)
  • les modifications chroniques de l'état qui a un impact négatif sur l'humeur et la motivation

Références

  1. Baldwin et coll. (1997) Marijuana and cocaine impair alveolar macrophage function and cytokine production. Am J Resp Crit Care Med 156(5):1606-1613
  2. Mehrnaz Ghasemiesfe, MDBrooke Barrow, BASamuel Leonard, MS; et al 

    Association Between Marijuana Use and Risk of CancerA Systemati

    c

    Review and Meta-analysis, 

    JAMA Netw Open. 

    2019;2

  3. Daling JR, Doody DR, Sun X, et al. Association of marijuana use and the incidence of testicular germ cell tumors. Cancer. 2009;115(6):1215–1223
  4. Meier M. & coll. (2012), Persistent cannabis users show neuropsychological decline from childhood to midlife, PNAS, August 27, 2012totop scroller green