ic launcher

logo

Aides et conseils pour les consommateurs et leur entourage

logo

Aides et conseils pour les consommateurs de cannabis et leur entourage

Consommation de cannabis et Coronavirus (COVID-19) des risques accrus de contamination coronavirus

La pandémie et la propagation du COVID-19 inquiète les milieux de prévention des dépendances. A juste titre !  Quelle que soit la forme de présentation des produits, les risques de transmissions sont très importants. Voici quelques conseils et recommandations pour les fumeurs et consommateurs de cannabis.

  Corona lavage main unsplash 

  1. NE PARTAGEZ PAS joints, pipes, bongs, cigarettes électroniques y compris e-liquide
  2. ESSUYEZ LES EMBALLAGES DES PRODUITS avec des nettoyants à base d'alcool (concentration d'au moins 60%) après toute manipulation. Les lingettes antibactériennes ne tuent pas les virus, mais c'est mieux que rien
  3. LAVEZ-VOUS LES MAINS au savon et à l'eau chaude pendant au moins 20 secondes après chaque contact avec d'autres personnes et après chaque manipulation d'argent ou de drogues. Pour sécher vos mains, utilisez des serviettes en papier ou moins une serviette propre.
  4. GERER AU MIEUX VOS STOCKS et éviter de multiplier les sorties et contacts pour vos fournitures
  5. PREPAREZ VOUS-MÊMES VOS PRODUITS DE CONSOMMATION
  6. PREPAREZ-VOUS à UN JEUNE INVOLONTAIRE au cas où vos fournisseurs tombent malades et suivez nos recommandations pour un sevrage réussi.
  7. RAPPELEZ-VOUS que les personnes qui ont un système immunitaire affaibli, des maladies pulmonaires et d'autres affections préexistantes sont plus à risque de contracter le COVID-19.
  8. AIDEZ-LES à rester saines en restant vous-même en santé.
(Sources : recommandation de l'INPUD-GREA -COVID-19)
(Infos supplémentaires de l'OFSP : ici)

COVID-19, cannabis et sevrage, est-ce bien le moment ?

Oui. C’est toujours  le bon moment d’entamer vraie réflexion pour un sevrage, abrupt ou progressif.

Coaching gratuit et personnalisé : inscrivez-vous  ! 

Une situation de confinement, même partielle et temporaire, ainsi que la plus grande difficulté à s’approvisionner peut s’avérer stressante et compliquée à vivre.

Face à cette pandémie, la consommation de cannabis implique des risques. Nous vous encourageons vraiment à entamer une démarche.

Réfléchissez-y ! Nous sommes là pour vous conseiller et vous aider !

 Vous souhaitez en parler à quelqu'un ? Venez sur la TRIBU  (anonyme et gratuit)

totop scroller green

Approvisionnement de cannabis, quels sont mes risques de contamination ?

  • C’est par les postillons que se transmet principalement la maladie.
  • Selon l'EFSA, la transmission via la consommation d'aliments n'a pas lieu avec le coronavirus. Tout comme les produits alimentaires, les risques de contamination sont donc au même niveau de transmission.
  • Beaucoup de manipulations sont nécessaires pour préparer les différentes formes de présentation du cannabis, depuis la zone de production industrielle ou artisanale, jusqu’au magasin ou dans la rue (herbes, résines, huiles, cakes, cannavaping, etc.).  
  • Lorsque vous vous déplacez pour vous approvisionner, même dans la rue, gardez vos distances et évitez les regroupements et les contacts trop proches. Gardez une distance de 2m selon les recommandations de l’Office fédéral de la santé publique ainsi que du Dr Gayet, infectiologue au CHU de Strasbourg et du CDC Center For Disease Control and Prevention (2020)
  • Une récente étude démontre que le Coronavirus peut survivre plusieurs heures à 21° et 40% d’humidité (BMJ, 2020)
    • Inox, acier, boîte de conserve, poignée de porte : présence très faible du virus après 24 heures, disparition en 48 heures.
    • Carton, emballages cartonnés, papier : présence très faible après 8h, disparition en 24h
    • Plastics : présence très faible après 48h, disparition en 72h.
  • Le lavage des mains réguliers, avant et après tout contact avec d’autres personnes.  A lire : Pour un lavage efficace des mains

Consommation de cannabis, quels sont mes risques de contracter le virus ?

  • En ce qui concerne les « aérosols », c’est-à-dire les micro-gouttelettes en suspension dans l’air, le virus peut y être détectée 3 heures après leur projection. Ainsi, un malade qui éternue ou tousse sans se protéger la bouche est particulièrement contagieux. (Neeltje van Doremalen and al., NIH, 2020).
  • Nous vous déconseillons fortement de partager les outils d’inhalation de la fumée de cannabis (bangs, pipes à eau ou vapoteuses) et à les nettoyer au gel désinfectant après chaque utilisation par une autre personne que vous.
  • Ne partagez jamais un joint ou une vapoteuse avec d’autres personnes, même si vous pensez ne pas être malade, car de nombreux porteurs du virus n’ont pas de symptômes.
  • Evitez les contacts sociaux et suivez les recommandations des autorités, faites preuve de solidarité.
  • De même, pour la consommation de joints ou lors de vapotage, évitez de consommer à proximité des enfants et d'autres personnes. Privilégier l'extérieur et si impossible,  fenêtre et balcon.
  • Si la consommation est vraiment souhaitée, préférez les produits mangeables.
  • Pour les consommateurs les plus fragiles, évitez toute inhalation de fumée. Normalement, le système respiratoire agit comme une barrière aux infections. Chez les fumeurs, cette barrière est souvent altérée et affaiblie. Une étude chinoise sur le coronavirus publiée dans la revue NEJM montre un lien entre le tabagisme de la personne atteinte par le virus où le risque de présenter une forme très sévère de maladie pulmonaire est augmenté de 50%. En ce qui concerne la ventilation artificielle,  la réanimation éventuelle ou la mort du sujet, le risque d’un fumeur est augmenté de 133% par rapport à celui d’un non-fumeur (Wei-jie Guan and al. 2020) 

totop scroller green

Ou puis-je trouver des structures d’aide et d’information au sujet du COVID-19 ?

switzerland flag round small SUISSE APPEL  058 463 00 00

Corona ofsp        

france flag round small  FRANCE APPEL  0800 130 000

 Corona france

 CANADA  CANADA  APPEL  1-833-784-4397  et site WEB ici

(Rédaction : 30.03.2020 | E.Laszlo)

Références

1.Neeltjevan  Doremalen, Trenton Bushmaker, Dylan Morris, et al. (2020). Aerosol and surface stability of HCoV-19 (SARS-CoV-2) compared to SARS-CoV-1.  BMJ Yale MedRxiv.
2 Wei-jie Guan, Ph.D., Zheng-yi Ni, M.D., Yu Hu, M.D., et al. (2020) Clinical Characteristics of Coronavirus Disease 2019 in China, The New England Journal of Medicine, DOI: 10.1056/NEJMoa2002032

  Trouver ici des adresses et téléphones utiles pour obtenir de l'aide dans votre sevrage !


Télechargez l'application Stop-cannabis :

 apple-icon           android-icon